MELILLA S’ÉQUIPENT FRONTIÈRES INTELLIGENTES

9th May 2016

MÉLILLA : L’ESPAGNE INVESTIT DANS UN POSTE FRONTIÈRE MODERNE

motril melilla

Dans un communiqué daté du 20 avril, relayé par l’agence EFE , le ministère espagnol de l'intérieur a annoncé avoir pour «priorité absolue», l’installation d’une «frontière intelligente aux abords du préside marocain de Melilla». Le rapport 2016 du projet, rendu public début avril par l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l'union européenne (FRONTEX) a souligné les efforts du Maroc en matière de lutte contre l’immigration illégale. «À la suite des mesures de surveillance accrues des deux côtés des frontières, le flux de la migration irrégulière via Sebta et Melilla reste à un niveau bas», notait ainsi le rapport. Vos traversées de l’Espagne vers le Maroc par exemple sur le trajet motril melilla ne seront plus retardées par une longue attente à la police des frontières et l'accès sera facilité par ces frontières intelligentes

Par «frontières intelligentes», comprenez : un programme d’enregistrement des voyageurs européens, qui simplifiera la vie des personnes se déplaçant régulièrement au sein de l’espace Schengen, en plus des frontières réservées aux migrants qui demandent l’exil. Ainsi, les Européens feront file à part avec les migrants, via la technologie biométrique. Le directeur général de la police espagnole Ingnacio Cosido a, notamment, annoncé à ce sujet une mise en fonction de ce nouveau type de frontières dès 2017. Ce dernier a confié vouloir garantir «une meilleure sécurité avec tous les melilliens», indique EFE. Dans un premier temps, Cosido a déclaré que ces installations, comprenant un coût estimé entre 60 et 70 millions de dirhams selon EFE, se feront sur les postes de Beni-Enzar et Farhana.

Le gouvernement espagnol a annoncé sa volonté de renforcer ses frontières, notamment celle de Melilla, contre l’afflux de migrants. Pour cela, il envisage de créer des frontières dites “intelligentes”. Le nouveau système devrait garantir pour toutes les traversées entre le motril et melilla par exemple sur la liaison motril melilla  la fluidité du passage des véhicules et des passagers, tout en garantissant la sécurité, grande préoccupation des forces de l’ordre espagnoles en poste aux frontières. Pour les autorités espagnoles, cette frontière à Melilla est prioritaire pour la mise en place de ce système, au vu de ses enjeux sur le plan des échanges commerciaux et au niveau sécuritaire. Le démarrage de la phase consacré aux citoyens européens commence avec une enveloppe budgétaire de 150.000 euros a été consacrée à ce chantier. En ce qui concerne la deuxième phase, dont la mobilisation de plus de fonds et son lancement prévu courant de l’année et intéressera en particulier les porteurs marocains qui fréquentent quotidiennement ce passage. Un budget d’un million d’euros lui sera par conséquent consacré.